Métaux lourds

métaux lourds = maladies chroniques

Accueil Dr Klinghardt Chélation Programme Test Produits

Les découvertes du Dr Klinghardt
Une percée remarquable dans le traitement des maladies

Le docteur Dietrich Klinghardt, MD, PhD, est une sommité mondialement reconnue en médecine. Il est le fondateur de l'American Academy of Neural Therapy, le directeur médical de l'Institute of Neurobiology et le clinicien en chef au Comprehensive Medical Centre, tous situés à Bellevue dans l'état de Washington. Il est aussi le fondateur et le directeur de la Klinghardt Academy (Royaume-Uni), de l'Institute für Neurobiologie (Allemagne) et du CYNIK (Suisse).

En reconnaissance de son oeuvre, il a reçu le prix du médecin de l'année de la Global Foundation of Integrative Medicine en mai 2007.

Voici son site web : www.klinghardtacademy.com

Les traitements du Dr Klinghardt ont permis à beaucoup de personnes de guérir et amélioré la condition de nombreuses autres. Ses associés et lui ont contribué à la guérison de cas de sclérose en plaques, Parkinson, autisme, skyzophrénie, sclérose latérale amyotrophique, fibromyalgie, asthme et plusieurs autres maladies souvent considérées comme incurables.

Les métaux lourds et leurs effets sur la santé

Voici un aperçu des travaux du Dr Klinghardt sur les métaux lourds. Ces notes sont tirées de la conférence qu'il donna le 31 octobre 2001 à Zurich en compagnie de la Dre Particia Kane, PhD.

Le Dr Klinghardt étudie la question des effets des métaux lourds sur la santé humaine depuis plus de 25 ans. Les conclusions principales qu'il en a tirées sont les suivantes:

  • Les métaux lourds jouent un rôle central dans toutes les maladies chroniques. Beaucoup de celles-ci sont causées, induites ou aggravées par les neurotoxines. Les métaux lourds ne sont pas des carcinogènes mais des neurotoxines, des poisons pour le système nerveux.

  • Les intoxications aux métaux lourds entrainent des infections chroniques qui se logent là où se trouvent les dépôts de métaux lourds. La médecine fait erreur en traitant les infections sans modifier le milieu par l'élimination des métaux lourds.

  • Nous avons tous dans notre corps une accumulation de diverses neurotoxines qui provoquent ensemble un effet de synergie. Une étude clinique américaine a démontré que même des gens en bonne santé ont dans le sang au moins 70 produits toxiques différents.

  • Comme le mercure a une importance significative dans l'accumulation des toxines, lorsque celui-ci est évacué les autres toxines s'échappent alors d'elles-mêmes.

  • Les neurotoxines sont filtrées en permanence par le foie et transportées dans l'intestin par la bile. Elles y sont réabsorbées dans le sang et filtrées à nouveau par le foie, formant ainsi un cycle sans fin à l'origine des maladies chroniques.

  • On parvient à interrompre ce cycle chronique par l'adjonction dans l'intestin de produits qui captent les neurotoxines et réduisent massivement leur quantité. Ce procédé se nomme chélation. Les métaux lourds sortent par la peau, la respiration, les selles et l'urine. Ainsi peut-on assister à une guérison très rapide de maladies chroniques très sérieuses.

  • Ces produits sont la chlorelle, l'ail, la coriandre et le DMPS (ou EDTA). Ils agissent en synergie. Voir la page Programme d'élimination des métaux lourds.

  • On doit aussi éloigner le patient de la source d'empoisonnement ou éloigner la source du patient. Particulièrement, il serait souhaitable de faire enlever lentement ses amalgames dentaires qui contiennent 50% de mercure par un/e dentiste disposant des connaissances et de l'équipement appropriés. Il serait bon aussi d'éviter de consommer du poisson provenant de la pêche, peu importe lequel, car ils contiennent tous du mercure.

Le métabolisme des acides gras

  • Les métaux lourds causent des dommages au métabolisme des acides gras.

  • Il est possible de réparer le système nerveux par la consommation d'huiles et de graisses appropriées.

  • C'est une illusion de croire que, dans le cas des vaccins, les traitements homéopathiques seuls peuvent drainer les métaux lourds parce que les dommages provoqués par la vaccination atteignent les enzymes des acides gras endommagés en profondeur. On doit agir sur le métabolisme et réparer les enzymes.

  • Quand on enlève le mercure, les infections chroniques réapparaissent car le mercure tue les virus, bactéries, champignons et levures. Si les symptômes s'aggravent, c'est signe qu'on évacue des métaux lourds. Mais c'est temporaire. En présence des métaux lourds, les infections ne peuvent pas être traitées. Lorsqu'on les enlève, le traitement fonctionne.

  • Une étude a montré que le taux de plomb dans les os est 500 à 1000 fois plus élevé aujourd'hui qu'il y a 400 ans.

  • Le cerveau est constitué en grande partie de gras. Comme le mercure a une affinité pour le gras, il va se loger dans le cerveau. Une intoxication aux métaux lourds endommage la membrane cellulaire qui est formée de lipides.

  • Les acides gras non saturés donnent de la souplesse et de la vitalité aux cellules alors que les acides gras saturés leur donne de la rigidité. Ça prend un juste équilibre des deux. La proportion idéale à consommer semble être 4 oméga-6 (huile d'onagre ou de sésame par exemple) pour 1 oméga-3 (huile de lin ou de phoque par exemple). Lors d'une intoxication aux métaux lourds, le corps brule davantage d'acides gras oméga-6 qui sont essentiels à la communication intercellulaire.

  • L'huile d'olive contient très peu de ces acides gras. Il est important de consommer des huiles biologiques pressées à froid, conservées dans des contenants opaques, au froid et à l'abri de la lumière.

  • En cas d'intoxication grave aux métaux lourds, on ne devrait pas consommer d'insuline, de suc pancréatique, de grandes quantités d'hydrates de carbone, d'acide aspartique, d'acide glutamique, de calcium, de bactéries ou d'aspartame. On ne devrait pas non plus être exposé au mercure, aux pesticides, au venin d'abeille ou de serpent ni souffrir d'hypoxie, de lésion cérébrale ou d'inflammation des plaquettes ou des mastocytes. Ces produits et ces conditions pourraient, au contact des métaux lourds, favoriser la destruction de la membrane cellulaire. En termes plus simples : réduire les hydrates de carbone et proscrire les sucres totalement.

  • Tout d'abord, le corps doit être nourri convenablement et prendre des suppléments de protéines, de lipides et d'électrolytes.

  • Dans l'autisme, le mercure va même jusqu'à prendre la place du fer dans l'hémoglobine.

  • L'intoxication va créer dans le corps des gras qui normalement n'y sont pas et qui existent aussi dans certains aliments comme les arachides, le beurre d'arachides et l'huile d'arachide, la moutarde et l'huile de colza (canola). Ces aliments sont à proscrire.

  • Il est important d'améliorer l'alimentation avant de procéder à la détoxication.

Pour en savoir davantage

Si vous désirez mieux comprendre le procédé naturel de chélation des métaux lourds, voir La thérapie de chélation orale.

Si vous désirez connaître les prix ou passer une commande, voir Pour commander.

Référence

Si vous désirez visionner cette conférence, vous la trouverez sur le web traduite en français :

http://www.youtube.com/watch?v=hM_QD7C98Bc&feature=relmfu partie 1

http://www.youtube.com/watch?v=iMG95Rt0nUs partie 2

http://www.youtube.com/watch?v=1tRNnbcgrWQ partie 3

http://www.youtube.com/watch?v=fRd3bt-M2Uc partie 4

http://www.youtube.com/watch?v=gF08zTAGT70 partie 5

http://www.youtube.com/watch?v=HzpvbMiPdao partie 6

http://www.youtube.com/watch?v=ZYbXddfP1Aw partie 7

http://www.youtube.com/watch?v=nMN6uop5ivE partie 8

http://www.youtube.com/watch?v=Ov8tjP44P68 partie 9
 

© 2012 Institut de vie parfaite 

Institut de vie parfaite Accueil                     Retour Page précédente


Institut de vie parfaite

Courrier: 2183 Montée du 2e rang, Val-David, Québec, Canada J0T 2N0

Téléphone: 819-322-7037

Courriel: info@bioperfection.com
 

1